Le Prix Donner - Le Prix du meilleur ouvrage sur les politiques publiques rédigé par un auteur canadien.
English

A. Anne McLellan
Présidente

L’honorable Anne McLellan est entrée chez Bennett Jones S.E.N.C.R.L. après une brillante carrière dans la politique fédérale. Elle a rempli quatre mandats de députée libérale d’Edmonton Centre de 1993 à 2006 et a détenu les portefeuilles de vice-première ministre du Canada, ministre de la Sécurité publique et des Mesures d’urgence, ministre de la Santé, ministre de la Justice et procureure générale du Canada, et ministre des Ressources naturelles ainsi qu’interlocutrice fédérale auprès des Métis et des Indiens non inscrits. En tant que vice-première ministre, elle a présidé deux comités du Cabinet, à savoir le Comité des opérations et le Comité de la sécurité, de la santé publique et de la protection civile. En juillet 2006, elle a été nommée chercheuse émérite de haute distinction à l’Institute for United States Policy Studies de l’Université de l’Alberta, un poste qu’elle a occupé jusqu’au 30 juin 2013.

Jean-Marie Dufour

En tant qu'officier de l'Ordre du Canada, Jean-Marie Dufour est titulaire de la chaire William Dow et professeur d'économie politique à l'Université McGill, et titulaire de la bourse de recherche de la Banque du Canada. Il est également directeur de l'Atelier canadien d'économétrie, membre du conseil d'administration du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (juin 2013), et chercheur auprès du Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO) et du Centre interuniversitaire de recherche en économie quantitative (CIREQ). Il a été président de l'Association canadienne d'économique et de la Société canadienne de science économique. Il est membre titulaire de la Société royale du Canada, de l'Econometric Society et de l'American Statistical Association, et a été titulaire de la bourse Guggenheim en 2006-2007. Le Dr Dufour, qui est officier de l'Ordre national du Québec, a reçu la bourse de recherche Konrad Adenauer (Alexander von Humboldt Foundation, Allemagne), le prix Léon-Gérin (Gouvernement du Québec) et le prix Izaak-Walton-Killam en sciences sociales.

Peter George

Peter George, qui a reçu l'Ordre du Canada et l'Ordre de l'Ontario, est un économiste ayant des intérêts variés dans le domaine de la politique. Il a occupé les fonctions de président et vice-chancelier de l’Université McMaster de 1995 à 2010. Avant cela, il a été président du Conseil des universités de l’Ontario, de 1991 à 1995. Le Dr George a présidé l’Expert Panel on Health Professional Human Resources de l'Ontario et a été membre du conseil d’administration de l’Institut C.D. Howe, de l’Institut de recherche sur le travail et la santé et de l’Ontario Institute for Cancer Research. Il fait actuellement partie du conseil d’administration de la Kids Health Links Foundation et de la LORAN Foundation, ainsi que du conseil consultatif du Fonds pour la recherche en Ontario, et exerce la fonction de conseiller principal du Réseau international pour l'eau, l'environnement et la santé de l’Université des Nations Unies.

Denis Stairs

Le Dr est professeur émérite de sciences politiques à l’Université Dalhousie, membre titulaire de la Société royale du Canada et ancien président de l’Association canadienne de science politique. Directeur fondateur du Centre d’études des politiques étrangères, il a été vice-président (enseignement et recherche) de l’Université Dalhousie de 1988 à 1993. Il a été président du comité de réception du Collège des Forces canadiennes et, pendant de nombreuses années, membre du conseil d’administration de l’Institut de recherche en politiques publiques. Il a été chargé de recherche principal auprès de l’Institut canadien de la défense et des affaires étrangères, dont il a présidé le conseil consultatif de 2008 à 2014. De 2007 à 2013, il a aussi été membre du comité de direction du Centre Pearson pour le maintien de la paix. En 2006, il a été nommé officier de l’Ordre du Canada.

V. Peter Harder

Peter Harder est conseiller principal en matière de politique chez Dentons Canada LLP. Avant de rejoindre Dentons en 2007, il a longtemps été sous-ministre au sein du gouvernement du Canada. M. Harder est également directeur d'un certain nombre de sociétés publiques, et président du Conseil d'affaires Canada-Chine et d'un certain nombre d'organismes à but non lucratif. En 2000, la Gouverneure générale lui a décerné le Prix pour services insignes de la fonction publique du Canada. Il a également reçu les médailles du jubilé d'or (2002) et de diamant (2012) de la reine Elizabeth II. Il est titulaire d'un LL.D. de l'Université de Waterloo.

Ouvrages participants et gagnants des années précédents 2014

Gagnant Du Prix Donner

Dealing With Losers: The Political Economy of Policy Transitions
Michael J. Trebilcock
Oxford University Press

Chaque fois que les gouvernements modifient leurs politiques, ils font forcément des perdants : les citoyens ou les groupes qui comptaient sur le capital physique, financier et humain, fondé sur les politiques antérieures à la réforme, et dont la perte devra être atténuée au cours d’une phase de transition. Le livre examine la raison d’être de stratégies d’atténuation des coûts de transition dans un large éventail de contextes stratégiques et offre des exemples et des stratégies réalistes pour une véritable transformation des politiques. Dealing With Losers constitue un ouvrage précieux sur le rôle et l’importance du compromis. Tous les représentants des gouvernements, qu’ils soient élus ou non, devraient le lire.

Seconds Favoris

Réinventer le Québec : Douze chantiers à entreprendre
Marcel Boyer et Nathalie Elgrably-Lévy
Éditions Stanké

Ce plaidoyer pour la liberté économique remet en question les vaches sacrées du modèle économique québécois. Réinventer le Québec bat en brèche certains mythes et propose des réformes visant à concrétiser le plein potentiel socio-économique du Québec. À l’heure actuelle, l’absence de liberté économique et le manque d’autonomie et de responsabilité individuelle et institutionnelle nuisent à la réalisation de ce potentiel. Ce manifeste économique offre un point de vue hautement pertinent et rafraîchissant, parfois controversé, sur le rendement économique du Québec. L’analyse statistique des auteurs démontre qu’il y a matière à inquiétude, mais propose des pistes de solution pour le changement et l’action. Ce livre percutant ne fait pas de quartier; chaque phrase a une fonction et son objet est ambitieux — il s’agit tout bonnement de déboulonner la pensée sociale, politique et économique du Québec des soixante-dix dernières années.

Brave New Canada: Meeting the Challenge of a Changing World
Derek H. Burney et Fen Osler Hampson
McGill-Queen's University Press

En raison de la mondialisation et des mouvements tectoniques du système économique, nous vivons dans un monde de plus en plus concurrentiel. Brave New Canada cerne les principales tendances qui redéfinissent la géopolitique et l’économie à l’échelle mondiale, et examine les défis auxquels le Canada est confronté à cause de la montée en puissance de la Chine et d’autres centres de pouvoir. Cette lecture instructive arrive à point nommé, illustrant comment le Canada peut faire preuve d’audace et de confiance dans la nouvelle donne internationale, et souligne de façon convaincante, dans un style rafraîchissant et accessible, la nécessité d’engager un sérieux débat en matière de politique étrangère. Burney et Hampson ont écrit un livre excellent, rigoureux, qui mérite d’être amplement lu par un large public.

Enlightenment 2.0: Restoring Sanity to Our Politics, Our Economy, and Our Lives
Joseph Heath
HarperCollins

Au cours des vingt dernières années, la polarisation des systèmes politiques occidentaux s’est accentuée, non pas entre la gauche et la droite, mais entre la démence et le bon sens. Dans notre milieu social et médiatique où toute pensée rationnelle semble perdre du terrain, Joseph Heath met de l’avant un programme qui prêche pour le retour de la raison en politique. Enlightenment 2.0 soutient que la seule façon de restaurer le bon sens consiste à s’engager collectivement dans la lutte contre les conditions sociales qui l’ont miné. Cet ouvrage convaincant nous interpelle et provoque la réflexion de façon divertissante, avec rigueur, sur des questions qui divisent la société contemporaine. Heath met le doigt sur les questions les plus brûlantes de l’heure dans les démocraties libérales et le développement des politiques publiques—y compris au Canada.

Gagnants des années précédents

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

2004

2003

2002

2001

2000

1999

1998

Michael J. Trebilcock est professeur de droit et d’économie à faculté de droit de l’Université de Toronto.

Cliquez pour voir le podcast

Marcel Boyer est professeur émérite en économie industrielle à l’Université de Montréal et un des membres fondateurs du Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations.

Nathalie Elgrably-Lévy enseigne l’économie à l’Université de Montréal et à l’UQAM et occupe une fonction d’économiste principale à l’Institut économique de Montréal et à l’Institut Fraser.

Cliquez pour voir le podcast

Derek H. Burney occupe des fonctions de conseiller stratégique principal chez Norton Rose Fulbright. Il a été dans le passé ambassadeur du Canada aux États-Unis.

Fen Osler Hampson est professeur à (Chancellor’s Professor) à l’Université Carleton et directeur du programme sécurité et politique internationale au Centre pour l’innovation dans la gouvernance internationale.

Cliquez pour voir le podcast

Joseph Heath est professeur de Philosophie à l’Université de Toronto

Cliquez pour voir le podcast